les cadres de ma pratique

Nathalie Bent - Sophrologue - en visio-consultation dans tout l'espace francophone - au sein des structures collectives dans tout l'espace francophone -  à domicile sur Mulhouse m2a  - en cabinet sur Mulhouse-Centre  - sur rdv uniquement - T:0610787718

Le cadre déontologique dans lequel j'interviens:
  C'est la Chambre Syndicale de la Sophrologie qui édite le Code de déontologie des sophrologues :
Code de déontologie des sophrologues (au 28 décembre 2020) :
Le présent code de déontologie est le socle commun des sophrologues adhérents à la Chambre Syndicale de la Sophrologie. Il définit leurs engagements envers le public, leurs clients, et la profession. Ce code de déontologie garantit l'éthique professionnelle des sophrologues. Il est la source des valeurs individuelles et collectives à l'origine de l'ensemble des devoirs inhérents à l'exercice de l'activité de sophrologue.
Article 1 : Les sophrologues s'engagent à affirmer l'égalité entre les personnes et à en respecter l'originalité et la dignité.
Article 2 :Les sophrologues s'engagent à interdire toute propagande ou prosélytisme religieux ou idéologique au sein de leurs cabinets ou lieux d'intervention. Ils s'engagent à lutter contre toutes les dérives sectaires dont ils seraient les témoins.
Article 3 : Les sophrologues s'engagent à respecter et à protéger l'intégrité physique et psychique des personnes sous leur responsabilité.
Article 4 : Les sophrologues s'engagent à respecter la confidentialité des informations collectées durant leurs accompagnements individuels ou de groupes.
Article 5 : les sophrologues s'engagent à respecter et à faire respecter la législation en vigueur.
Article 6 : Les sophrologues s'engagent à actualiser régulièrement leurs savoirs et leurs compétences afin de répondre aux attentes du public et aux évolutions de la sophrologie.
article 7 : Les sophrologues s'engagent à diffuser des offres claires et compréhensibles par le public. Ces offres doivent définir les modalités d'accompagnement, les objectifs visés et les limites de la sophrologie.
Article 8 : les sophrologues s'engagent à ne pas diffuser d'informations pouvant induire le public ou les médias en erreur ou nuisant à l'image de la profession.
Article 9 : Les sophrologues s'engagent à user de leur droit de rectification auprès des médias afin de contribuer au sérieux des informations communiquées au public sur la sophrologie.
Article 10 : les sophrologues s'engagent à respecter les concepts et principes généraux de la sophrologie. Ils s'engagent également à ne pas dénaturer ou amalgamer la sophrologie avec d'autres techniques sans que leurs clients en soient avertis.
Article 11 : les sophrologues s'engagent à respecter les limites de leurs compétences et à orienter leur client vers un autre professionnel lorsque celui-ci nécessite un traitement ou une aide thérapeutique ne relevant pas de leurs compétences.​​​​​​​  
Je suis membre de la Chambre Syndicale de la Sophrologie
Les principes qui guident ma pratique:
- focaliser sur le côté positif de chaque situation, de façon à prendre conscience de son potentiel, et ainsi développer de nouvelles capacités
- enseigner comment percevoir, écouter son corps, ses ressentis pour développer une représentation globale de soi que l'on appelle  le schéma corporel: enveloppe physique + émotions + sensations + intelligence + valeurs + intuitions + réflexion
- voir les choses, les personnes comme elles sont, sans préjugé, ni a priori, et en ayant conscience de mes limites afin de ne pas aller au-delà de mes compétences.
- Mettre le client au coeur de mon accompagnement
- Adapter le contenu de chaque séance à l'objectif et à la progression de l'accompagnement.
- humilité, bienveillance, absence de jugement, responsabilisation
Le cadre thérapeutique dans lequel j'interviens:
Dans mes postures professionnelles, je respecte un cadre qui renforce l'autonomie du client, qui lui permet d'être à l'écoute de lui-même. Cela lui permettra d'atteindre l'objectif qu'il s'est donné en venant me voir, sur le chemin duquel je vais l'accompagner en lui proposant des outils qui se découvriront et se pratiqueront au fur et à mesure du déroulé du protocole mis en place dans le cadre du contrat thérapeutique étudié lors de la première rencontre.
- le respect - une relation d'égal à égal.
- la tolérance  - un accueil sans jugement du vécu du client.
- la patience - le client a tout son temps pour intégrer ses ressentis.
- le lâcher-prise -  c'est le client qui décide de ce qu'il vit.
- l'humilité - je n'oriente pas, ni n'influence - c'est le client qui sait ce qui est bon pour lui.
- la prise de recul - aborder le client avec objectivité
- la tempérence - j'ai les moyens et les outils que me donne la sophrologie, et je les transmets au client. Il lui appartient de les utiliser.
Retour au début de la page