Formée en 2022 à la spécialité sophrologue pour enfants TDA/H​​​​​​​
Le Trouble du Déficit de l'Attention s'exprime sous 3 angles:
- déficit: ce trouble est sous-tendu par une mauvaise utilisation de certaines fonctions du cerveau: sytème de motivation ou de la vigilance, et par conséquent les fonctions éxécutives.
- problèmes d'attention fluctuants:  
se traduisent par une difficulté à se concentrer: Dans une conversation cela peut se traduire par l'impression donnée aux interlocuteurs d'être ailleurs, dans la lune. Cela peut être mal interprété par l'entourage et être source de conflit : "tu ne m'écoutes jamais quand je te parle". Ces problèmes d'attention peuvent être source d'étourderies, d'oublis, de pertes d'affaires (lunettes, clés, papiers) et le temps passé à chercher double le temps accordé à une tâche. Le risque de perte d'emploi, d'échec dans les études est alors plus grand.
se traduisent par une grande facilité à être déconcentré, distrait par ce qui l'entoure: bruits de conversations, choses qui passent dans le champ de vision, pensées décrites comme envahissantes.
- avec ou sans d'autres symptomes: comme: 
1/. l'impulsivité : difficulté à attendre, impatience 
2/. les problèmes d'Hyperactivité : agitation incessante, besoin de bouger, du mal à patienter - présents chez environ 2 adultes TDAH sur 3
- à ces symptômes clés, qui doivent être présents depuis et avoir entrainé des perturbations chez le patient avent l'âge de 12 ans, se rajoutent des difficultés d'organisation, particulièrement chez l'adulte.
Les symptômes actuels doivent être source d'un impact négatif sur la vie du patient, dans plusieurs domaines de sa vie (famille, travail, études...)
les symptômes ne doivent pas pouvoir être expliqués par une autre cause psychologique ou une maladie neurologique.
le diagnostique est réalisé par un médecin qui évalue la présence du TDAH lors d'un long entretien, idéalement en présence de proches du patient, à l'aide de grilles et de questionnaires, qui s'appuie sur le DSM (Diagnostic and Statistic Manual) et les critères retenus par ce dernier. - Des tests neuropsychologiques portant sur les compétences attentionnelles pourront venir compléter le bilan du médecin
Origines? 
Ce trouble neurologique présent depuis le début de la vie, n'est pas provoqué par une mauvaise éducation parentale ou des stress psychologiques. Des recherches scientifiques avancent l'hypothèse que certains neurotransmetteurs de l'information impliquant des neurotransmetteurs comme la dopamine et la noradrénaline qui aident à transporter et moduler les signaux à travers les synapses dans le cerveau (connections entre neurones) dysfonctionneraient. D'où une difficulté à ignorer les informations non pertinentes, qui se traduit par de la distractibilité et une manque de concentration. Et cela peut concernet la régulation des émotions, des paroles, des actes... 
La délivrance de Dopamine est irrégulière chez le TDAH:  Libérée on se sent stimulée, motivée, intéressée. Lorsqu'elle diminue, on se sentirait démotivé, lassé. Dans le TDAH, cette roue de la motivation ne tourne pas à vitesse constante, accélérant fort avec la nouveauté, et se ralentissant très vite par la suite, générant une forte propension à l'ennui.
Or la motivation est un des principaux facteurs qui nous permet de poursuivre des efforts pour atteindre nos buts. La motivation doit être bien régulée. Si on en manque: découragement, abandon de la tâche en cours. Si on en a trop: on dépense possiblement de l'énergie dans des projets qui n'en valent pas la peine et/ou on s'épuise trop rapidement. D'où l'intolérance au délai dans le TDAH. La lassitude survient rapidement.
En séances pourront être travaillées en fonction de la durée de prise en charge accordée:
- la gestion du temps (ponctualité, gérer l'hyperfocalisation...)
- l'auto-évaluation  du TDAH (sévérité, impact, sommeil, activités..)
- les outils et problèmes de mémoire 
- la planification et la priorisation
- la motivation (routines, motivation au long terme...)
-  l'organisation matérielle (gérer les pertes d'objet, désencombrer et ranger, gestion des papiers, espace de travail)
- l'hygiène de vie (sommeil, lumière, alimentation, activité physique, relaxation, méditation)
- la gestion de la procrastination (évaluation, plan anti-procrastination, techniques...)
-la gestion de l'impulsivité (régulation de la tension, gestion des crises impulsives, culpabilité constructive, achats compulsifs)
La sophrologie permet à la l'enfant ou l'ado, l'adulte avec TDA/TDAH d'apprendre à s’auto-observer et à renouer avec des capacités présentes en lui telles que la concentration, l'attention, la détente, qu'il apprend à développer. Ensuite, il les met en pratique dans son quotidien, avec la collaboration de son entourage familial et scolaire.
La confiance en lui qui se développe permet également à l'estime de soi de réapparaitre, et le tout favorise chez lui la recherche de stratégies réfléchies, non impulsives et non violentes face à une difficulté, notamment relationnelle.
Encouragements et récompenses incitent l’enfant présentant un TDAH à poursuivre ces nouveaux comportements adaptés. 
Accessible en ligne, les cours de l'Université de Genève (en cliquant sur l'image ci-dessous):
"Vivre avec le TDAH à travers les âges"​​​​​​​
1/. Qu'est ce que le TDAH et qu'est ce que ca n'est pas?
pour ce défaire des mythes et fake news qui circulent sur le TDAH, découvrir comment ce trouble qui n'est pas nouveau, ni le fruit d'une mode, se manifeste de l'enfance à l'âge adulte, et comprendre les troubles parfois associés (ou comorbidités), ainsi que les risques de dépendances aux écrans et aux jeux vidéos des personnes avec TDAH
il existe plusieurs manières d'évaluer le TDAH, qui changent avec l'âge de la personne
Un trouble qui nait avant tout dans le cerveau, qui a une base neurobiologique
Vous y découvrirez également les pistes de traitements médicamenteux, et non médicamenteux, les stratégies globales qui existent pour arriver à vivre avec le TDAH
l'apprentissage de certaines compétences qui permettent d'améliorer l'attention et de diminuer l'hyperactivité et/ou l'impulsivité et ce qui peut être mis en place dans la vie d'un enfant ou d'un adulte: stratégies d'adaptation dans l'environnement scolaire ou profesionnel, dans la famille ou meme dans le couple.

A découvrir: les autres champs d'accompagnement du petit cabinet de sophrologie

haut de page